RADIO(S)

Alerte info
NOTRE SITE SERA BIENTOT DISPONIBLE, NOUS SOMMES TOUJOURS ENTRAINS DE LE MODIFIER, MERCI DE VOTRE PATIENCE :


Le maréchal Philippe Pétain quitte le palais de l'Elysée en 1934.
Le maréchal Philippe Pétain quitte le palais de l'Elysée en 1934. (INP / AFP)

C'est une polémique qui aura donc marqué "l'itinérance mémorielle" d'Emmanuel Macron. Mais depuis que le président a évoqué la figure du maréchal Pétain, le gouvernement tente de rectifier le tir. Voilà notamment ce qu'affirmait jeudi 8 novembre la ministre des Transports, Elisabeth Borne sur le plateau de France 2 : "Écoutez, c'est une polémique incroyable. Il n'a jamais été question de rendre hommage au maréchal Pétain. Il y a un hommage à six maréchaux de la Grande Guerre. Mais jamais au maréchal Pétain. Donc, il n'y a pas de rétropédalage."

Pourquoi c'est faux

Dans cette polémique, tout est une histoire de chiffre. Il y a trois semaines, le site officiel du centenaire dévoile le programme des commémorations du 11-Novembre 1918. Voilà notamment ce qu'on peut y lire :

Dimanche 11 novembre, Hôtel national des Invalides
Cérémonie organisée par l'état-major des armées et le gouverneur militaire de Paris, en présence du président de la République. Il s'agira de rendre hommage aux huit maréchaux qui ont dirigé les combats pendant la Première Guerre mondiale.

Événement également annoncé sur la page dédiée sur le site du ministère de l'Education nationale, sauf que le paragraphe a étrangement disparu depuis quelques jours.

Le programme officiel évoquait donc bien une cérémonie rendant hommage aux huit maréchaux de 14-18 : Joffre, Foch, Fayolle, Franchet d'Espèrey, Gallieni, Lyautey, Maunoury... et Pétain. Il était donc bien question à l'origine d'inclure de fait Philippe Pétain dans la cérémonie d'hommage. C'est d'ailleurs ce que semblait assumer Emmanuel Macron dans sa déclaration, en évoquant le "bon soldat" de la Première Guerre mondiale. Par contre, évidemment, il n'a jamais été question qu'un hommage particulier lui soit rendu.

Mais où est passé Gallieni ?

Elisabeth Borne évoque désormais une cérémonie pour rendre hommage à "six maréchaux". Chiffre confirmé par Benjamin Griveaux sur sa page Facebook : "Les maréchaux dont l’honneur n’a pas été entaché, ceux-là, et ceux-là seuls, recevront l’hommage de la République : Foch, Joffre, Lyautey, Franchet d’Espèrey, Fayolle, Maunoury. Pas Pétain, qui a été frappé d’indignité nationale pour avoir collaboré avec la barbarie nazie de façon odieuse et criminelle."

On sait que cinq de ces maréchaux sont inhumés aux Invalides. Par ailleurs, la tombe de Joffre, près de Versailles, sera fleurie. Mais quid de Joseph Gallieni ? Il n'a pas été frappé d'indignité nationale, mais n'aura visiblement pas de couronne non plus.

Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-vrai-du-faux/le-vrai-du-faux-oui-une-ceremonie-officielle-d-hommage-prevoyait-bien-d-inclure-le-marechal-petain_3012427.html#xtor=RSS-3-[politique]
Partager